Mailing d’appel aux dons Parc naturel de Goldau



Guidage vocal

Mailing d’appel aux dons Parc naturel de Goldau Une boîte de découverte suscite l’attention

Le parc naturel et animalier de Goldau souhaite construire un espace nocturne pour les petits mammifères menacés. Pour ce faire, le parc a besoin de dons. Aussi a-t-il envoyé une boîte de découverte invitant les destinataires à fouiller dans la paille pour trouver des souris en chocolat et à faire un don exprimant leur enthousiasme pour le projet.

Quand des bruissements se font entendre la nuit dans le jardin, ils sont probablement dus à un animal nocturne. Mais on a peu de chance de le découvrir en se précipitant dehors, mû par la curiosité. Les petits mammifères comme le muscardin, le loir ou le lérot sont extrêmement craintifs et peuvent difficilement être observés dans la nature. C’est pourquoi la diminution de ces animaux vivant cachés passe presque inaperçue. C’est ce que le parc naturel et animalier souhaite changer en construisant un espace nocturne pour les petits mammifères.

Quand le jour fait place à la nuit

La particularité de l’espace nocturne prévu est que le rythme jour-nuit est inversé. Ainsi, les visiteurs peuvent plonger de jour dans le monde nocturne des petits mammifères et observer les animaux. En outre, le parc animalier souhaite montrer comment, avec des mesures simples, chacun de nous, dans son propre environnement, peut créer les bases de vie nécessaires aux animaux, comme des prairies maigres riches en insectes, des tas de bois contenant des larves de coléoptères ou des haies composées de différents buissons donnant des noix et des baies à l’automne.

Tous les ans: un publipostage d’appel aux dons pour le Jour des Rois

Le Parc naturel et animalier de Goldau ne reçoit pas de fonds publics réguliers. C’est pourquoi la construction de l’unité réservée aux animaux doit être financée par des dons. La fondation ainsi que l’association Parc naturel et animalier de Goldau sont certifiées ZEWO depuis 2005 pour leur politique de dons transparente.

Depuis 2011, le parc animalier envoie à chaque Jour des Rois un publipostage d’appel aux dons à ses clients. Avec le publipostage réalisé en janvier 2019, le parc animalier a voulu d’une part remercier ses donatrices et ses donateurs pour tous les dons réalisés en 2018, et d’autre part générer des fonds pour la construction de l’espace nocturne pour les petits mammifères. Un premier devis a indiqué que celle-ci entraînerait un coût de 150’000 francs. Le publipostage d’appel aux dons le Jour des Rois devrait rapporter 35’000 francs de dons. Mais comment expliquer la situation de danger complexe sur une petite surface, et ce avec un petit budget?

La solution était un publipostage informatif, joliment mis en œuvre et extrêmement créatif. Il contenait une boîte de découverte avec un texte sur le projet, une lampe de poche, des souris en chocolat, une lettre de remerciement et un bulletin de versement. «Qui fait du bruit dans la boîte?» La carte postale invitait les destinataires à ouvrir la boîte pour y trouver la réponse. En fouillant longuement dans la paille, on trouvait une surprise gourmande: trois souris en chocolat dorées. La description du projet sur le fond de la boîte exprimait en quelques mots la requête.

Un publipostage réussi et des dons généreux

Le parc animalier a réalisé au préalable une segmentation claire des destinataires. Les personnes ayant soutenu le parc l’année dernière avec 5000 francs et plus, les donatrices et les donateurs ainsi que les journalistes et les partenaires de coopération faisaient notamment partie du groupe cible. Le Parc naturel et animalier de Goldau a pu se charger du concept ainsi que de la mise en œuvre et de l’emballage du publipostage. La Poste a livré ponctuellement les 218 boîtes de découverte le 6 janvier aux destinataires.

Les réponses ont dépassé les attentes. Au bout de quatre semaines, 50% de l’objectif de dons était déjà atteint. «Nous avons reçu de nombreux retours positifs de la part des clients. Ils ont trouvé le publipostage intelligent, amusant et surprenant. Une réaction fréquente était que cela sortait de l’ordinaire», raconte Condi Scherrer, responsable de la levée de fonds opérationnelle au parc animalier. L’objectif de dons était atteint à 85% en août 2019. «C’était un projet fantastique pour nous. Une performance d’équipe formidable qui a été appréciée des destinataires et récompensée par des dons généreux», poursuit Condi Scherrer.

Direct Cases: exemples de campagnes compilés pour vous

Le booklet pratique «DirectCases» présente une sélection de mesures de marketing de dialogue actuelles et réussies, réalisées de manière individualisée et orientée destinataire. Laissez-vous inspirer!

À commander gratuitement dès maintenant

Le terrier de blaireaux d’abord: quand deux bébés trouvés viennent modifier les plans

Le financement de l’espace nocturne pour les petits mammifères est presque garanti grâce au publipostage réussi. Toutefois, deux bébés blaireaux ont été déposés dans la station d’accueil et de soins du parc au printemps 2019. Ils avaient perdu leur mère et ont été élevés par l’équipe de soignants. C’est pourquoi l’espace pour les blaireaux a dû être rénové en premier. Dès que les blaireaux auront un nouveau toit, le Parc naturel et animalier de Goldau se consacrera à nouveau entièrement aux petits mammifères et à l’espace nocturne prévu.