Facteurs de succès



Guidage vocal

Facteurs de succès S’inspirer des meilleurs

Certaines entreprises sont leaders sur le marché pendant des décennies, d’autres seulement pendant une période limitée, et bon nombre d’entre elles restent en permanence dans l’ombre de la concurrence. C’est là que se pose la question: qu’est-ce qui fait au juste qu’une entreprise réussit durablement? Plusieurs auteurs d’études et de livres ont cherché à comprendre quels facteurs de succès les entreprises leaders avaient en commun. Des principes et des stratégies qui peuvent peut-être également être transposés dans votre entreprise, qu’elle soit tournée vers le marché local ou mondial.

Principe 1: un manager modeste plutôt que charismatique

Une personnalité modeste combinée à une volonté forte et une grande capacité à s’imposer professionnellement: tous les CEO des entreprises leaders qui ont fait l’objet de l’enquête de l’expert en management et auteur Jim Collins ont ces qualités en commun. En cinq ans de travail, il a identifié avec son équipe de recherche les facteurs de succès qui transforment une entreprise en une entreprise de pointe. Les managers s’investissent systématiquement pour le bien de l’entreprise sans se focaliser sur leur propre égo. Ils veulent en premier lieu créer une entreprise qui leur survive. Les entreprises visionnaires ont également en commun qu’elles forment elles-mêmes la relève de leur direction. De cette manière, elles s’assurent que l’entreprise ne perdra pas son identité.

Principe 2: les bons collaborateurs

Les collaborateurs des entreprises qui réussissent partagent les valeurs de l’entreprise, s’identifient à sa philosophie et s’engagent avec enthousiasme et motivation pour les objectifs fixés. Cela fonctionne lorsque l’entreprise octroie une large marge de manœuvre à ses collaborateurs et accorde de la valeur à leurs prestations. Les entreprises visionnaires exigent beaucoup de leurs collaborateurs sans leur faire la vie douce. Ils doivent prendre leurs responsabilités et s’en tenir aux principes de l’entreprise et aux objectifs commerciaux. Quiconque joue le jeu se sentira automatiquement bien. Les cadres qui réussissent sont des coachs qui permettent à leurs collaborateurs de prendre eux-mêmes des décisions opérationnelles en créant les conditions favorables. Ils veillent au détail tout en ayant une vue d’ensemble.

Principe 3: fixer des objectifs élevés, y croire et prendre en compte les risques

Les entreprises visionnaires prennent en compte les objectifs risqués ou audacieux et les voient comme un défi qui peut les faire progresser. Elles ne font pas les choses à moitié, mais poursuivent leurs objectifs en s’y consacrant totalement, au lieu de se disperser dans des diversifications souvent non productives. Elles ne recherchent ni l’harmonie ni la culture du consensus, car lorsque l’on discute jusqu’à ce que tous soient satisfaits, on arrive souvent à un mauvais compromis. Quelqu’un doit prendre les choses en main et décider.

Principe 4: connaître ses forces et éveiller la passion

Les entreprises qui réussissent connaissent leurs points forts et renforcent leurs compétences en conséquence. Elles se concentrent systématiquement sur les secteurs d’activité pour lesquelles le management et les collaborateurs pourront s’enthousiasmer, car elles savent qu’il faut de la passion pour atteindre des performances élevées.

Principe 5: une culture d’entreprise créative

Les entreprises leaders bidouillent en permanence, elles expérimentent, améliorent, mais ne gardent que ce qui fonctionne. Elles saisissent aussi les occasions à court terme et voient si elles peuvent en tirer quelque chose. L’échec n’a ici rien de négatif, mais fait partie intégrante du processus créatif. L’important, c’est que toute l’organisation soutienne le processus de pensée créative, ce qui nécessite d’en avoir une compréhension approfondie. Cela contraint les collaborateurs à avoir des qualités créatives telles que la propension au risque, la capacité à prendre des décisions, l’esprit de découverte ou de pionnier.

Principe 6: évaluer la situation de manière réaliste

Tenir compte de la réalité signifie évaluer sa propre situation de manière impitoyable et réaliste. À cet égard, selon Jim Collins, il est important d’avoir une foi inébranlable en la possibilité d’un succès éclatant pour l’entreprise.

Principe 7: réagir rapidement avec une philosophie claire

Les entreprises visionnaires se développent en fonction des exigences d’un environnement changeant. Elles adaptent leur culture, leur stratégie, leur gestion opérationnelle, leurs lignes de produits, leurs objectifs et même leur système de rémunération à la nouvelle situation. De plus, elles remettent constamment en question leurs méthodes éprouvées et leurs structures habituelles. Mais jamais elles ne changent leur philosophie d’entreprise. Elles utilisent les nouvelles technologies comme facteur d’accélération de la croissance, mais pas comme déclencheur.

Principe 8: penser et agir en étant à l’écoute du client

L’orientation client est un facteur de succès décisif. Être à l’écoute du client ne signifie pas seulement satisfaire les désirs des clients, mais aussi découvrir ce qui est important pour les clients, ce qui motive leurs achats. Cela signifie aussi pressentir leurs besoins pour développer des produits et des offres d’avenir. Et cela signifie organiser les processus dans l’entreprise pour que les demandes des clients puissent être traitées en temps réel et de manière compétente. Avant, pendant, mais aussi après l’achat. Cela ne réussit qu’avec des collaborateurs enthousiastes qui accordent sans compromis la priorité au client. Cela suppose une fois encore que leur environnement leur convienne, qu’ils se sentent appréciés et qu’ils sachent comment ils peuvent contribuer à atteindre les objectifs de l’entreprise.

Principe 9: l’aiguillon de l’insatisfaction

L’autosatisfaction est un mot inconnu des entreprises visionnaires, elles ne se repaissent pas de leur propre succès, mais elles travaillent d’arrache-pied à s’améliorer et à se développer. Elles sont critiques envers elles-mêmes et sont convaincues de toujours pouvoir s’améliorer encore un peu plus. De plus, elles ont la capacité de mettre concrètement en œuvre cette volonté.

Principe 10: un horizon temporel plus long

Le succès résulte souvent d’un processus de changement continu qui peut durer deux ans dans une entreprise, dix ans dans une autre. Cela montre qu’il est important de donner à l’organisation le temps nécessaire pour atteindre un succès durable.

Sources

Vous trouverez ici d’autres articles passionnants, expliquant comment et avec quelles méthodes vous pouvez accroître le succès de votre entreprise.

Partager sur

Avez-vous des questions concernant le marketing et la communication?

Les experts de Dialog Marketing Solutions vous aideront à analyser, sélectionner et mettre en place des idées et concepts pratiques. Adaptés à vos besions avec les outils efficaces et des solutions pouvant être mises en oeuvre immédiatement.

Demander conseil