Le flyer, élément clé du mailing



Guidage vocal

Le flyer, élément clé du mailing Voici comment créer et rédiger des flyers

Les flyers, les prospectus publicitaires ou les brochures vous permettent, par les mots et les images, d’éclairer sous son meilleur angle votre offre dans un mailing et de présenter ses avantages et son utilité de manière crédible et convaincante à votre groupe cible. L’élément central du mailing transmet à votre groupe cible les informations nécessaires à la compréhension de l’offre et comporte les principaux arguments plaidant en sa faveur.

Aperçu des quatre éléments d’un mailing (enveloppe d’expédition, lettre, flyer et élément-réponse).

Les bases

Le flyer comporte toutes les informations importantes relatives à votre offre. Il doit être conçu de manière à pouvoir être utilisé également à d’autres fins publicitaires. Le flyer offre de l’espace pour des descriptions complètes, des photos, des diagrammes, des illustrations et d’autres éléments graphiques de toute sorte. La marge de manœuvre créative ne comporte pratiquement aucune limite. Le flyer doit, tout d’abord, interpeller visuellement et permet, idéalement, de susciter des émotions. Le style de la page de titre joue un rôle clé à cet égard. Des images percutantes, des titres accrocheurs, des phrases «aguicheuses» et des éléments graphiques sautant aux yeux éveillent l’intérêt. La page de titre doit inviter à feuilleter le flyer et à découvrir l’offre.

Créer le suspense et piloter le flux de lecture

Le design des pages intérieures a pour mission de maintenir le suspense et d’emmener progressivement la lectrice et le lecteur jusqu’au bout de l’offre. Pour cela, il faut lui conférer une structure intrinsèque claire et facile à comprendre. Cette démarche est soutenue par une articulation pertinente des contenus, par des titres principaux et accessoires formulés de manière prégnante et par une utilisation ciblée de l’image.

Pour le pilotage de la lecture, vous choisirez de préférence des éléments graphiques ou typographiques. Parmi eux, on trouve les fonds en couleur, des «accroches» graphiques comme des encadrés, des encerclements d’éléments textuels, des impressions en gras, des soulignements ou des surlignements en couleur.

Utilisez généreusement la place disponible. Les textes doivent être bien lisibles. Choisissez une police et une taille adaptées, articulez le texte en fragments «digestes» et utilisez largement les espaces blancs.

Communiquer l’utilité

Lors de la conception du texte, il est important d’adopter la perspective du lecteur. Les trop nombreux messages en je ou en nous leur confèrent un aspect égocentrique, alors que le vouvoiement dénote la faculté d’empathie et l’orientation vers les besoins. Ce n’est pas tant la prestation de marché qui présente de l’intérêt que la valeur ajoutée que l’offre génère pour l’utilisateur. Les textes du flyer débouchent constamment sur une invitation à l’action (call to action). La lectrice ou le lecteur doit réagir à l’offre et obtenir une recommandation claire de l’action qu’elle ou il devra effectuer. Par exemple, demander des informations complémentaires ou des échantillons, passer une commande directe ou s’inscrire à un événement.

Créer une dramaturgie efficace

La forme et l’étendue du flyer dépendent du volume d’informations nécessaires à la présentation de l’offre. Un simple prospectus pliable suffira probablement pour une invitation à une journée portes ouvertes. En revanche, pour la commercialisation d’offres plus complexes, il faut davantage de place pour une présentation attrayante. Les flyers classiques peuvent plus ou moins adopter les formats les plus divers: 2, 4, 6 pages ou davantage. Le nombre de pages n’est pas seulement fonction du contenu, mais est également une question de dramaturgie. Un pliage adapté contribue à une structure efficace des contenus.

Choisir le papier en conséquence

La matérialisation constitue un élément de style à ne pas sous-estimer. Il existe d’innombrables types de papier conférant un aspect spécial à un flyer. Papier épais ou fin, brillant ou mat, blanc ou teinté: tout dépend de la nature de l’offre. Le papier doit être adapté, provoquer des effets. Des vernissages ou des gaufrages pleine page ou partiels sont d’autres procédés d’ennoblissement.

Garder les conditions postales à l’esprit

Dès le début du processus de conception, tenez compte du fait que le format et le poids influencent directement les frais d’expédition. Pour les mailings classiques, on préférera clairement les formats A6/5 et A5, car pour l’envoi sous enveloppe C6/5 ou C5, la classe de frais de port la plus avantageuse s’applique. Pour ce format d’expédition et la classe de frais de port la plus avantageuse, la limite de poids se situe à 100 grammes pour l’ensemble du mailing.

Guide pour la rédaction du texte d’un flyer

Les instructions pratiques vous aideront à concevoir, pas à pas, des textes efficaces pour les flyers, les prospectus et les brochures.

À commander gratuitement maintenant

Élaborer le concept et le texte

Le contenu est roi. Ce principe s’applique également aux moyens de communication imprimés. Dans le cadre d’une première étape de travail, rassemblez toutes les informations importantes pour le contenu de votre flyer. Recourez à des sources internes et externes, effectuez des recherches ou des enquêtes en ligne au besoin, définissez et concevez votre offre le plus globalement et clairement possible. Sur la base de ce briefing que vous élaborez pour vous-même, vous définissez les contenus de vos flyers sous une forme structurée. Des mots-clés et des ébauches de phrases suffisent pour la première phase de conception et de développement du texte. La définition des contenus esquisse déjà la structure sommaire du contenu.

Les avantages et l’utilité de votre offre constituent des messages centraux. Ces deux thèmes doivent être clairement séparés. Les avantages se rapportent au produit ou au service, l’utilité décrit la valeur ajoutée que l’offre apporte à l’utilisateur.

Trois exemples simples:

  • Le prix attrayant constitue un avantage. L’utilité réside dans le fait que le client réalise des économies.
  • Les sels minéraux dans un engrais pour fleurs constituent un avantage. L’utilité pour le client est d’obtenir un jardin bien fleuri.
  • La nouvelle méthode d’apprentissage d’une langue étrangère constitue un avantage. L’utilité pour le client réside dans le fait qu’il pourra se faire comprendre sans problème dans le pays étranger correspondant.

Gestion des avantages et de l’utilité

Les avantages et l’utilité d’une offre dépendent étroitement l’un de l’autre, dans la mesure où l’utilité découle de la valeur ajoutée. Trois modèles de base s’offrent à la forme de présentation verbale:

Variante 1: traiter les avantages sous forme d’énumération – formuler l’utilité / la valeur ajoutée en texte libre
Variante 2: formuler les avantages en texte libre – traiter l’utilité / la valeur ajoutée sous forme d’énumération.
Variante 3: avantages et utilité étroitement liés
Préparation à la rédaction du texte: définition des contenus

La prochaine étape: rédiger

Avec la définition des contenus, vous avez créé la base intrinsèque pour la conception du texte. Il s’agit maintenant de créer les contenus et de les exprimer avec les mots qui conviennent. Une démarche méthodique vous aide à concevoir un texte pertinent, à trouver un texte d’une qualité élevée et à progresser vers la cible au fur et à mesure du développement du texte.

Le principe fondamental lors de l’écriture: ne perdez jamais vos lectrices et vos lecteurs de vue. Les textes doivent être intrinsèquement importants, informatifs et captivants. Si cette condition n’est pas remplie, le lecteur décroche et l’intérêt s’effondre.

  • Rédigez le premier jet le plus spontanément possible et ne vous attardez pas sur les détails dans le choix des termes et des formulations. La première version est un texte brut. Mettez-le de côté pour prendre de la distance.
  • Dans une deuxième étape, vous remanierez et améliorerez le texte brut. Vérifiez si le choix des mots est pertinent et si les formulations sont convaincantes.
  • Dans la troisième étape, vous vérifierez le texte sous un angle critique et apporterez les dernières finitions. Soignez également l’orthographe et la grammaire et éliminez les erreurs.

Un texte correct est une carte de visite de l’entreprise et une marque de respect pour les lecteurs. Faites lire votre projet de texte par une ou plusieurs personnes. Idéalement, soumettez le texte à un professionnel de la correction ou de la relecture.

L’objectif doit être de proposer un modèle de texte impeccable pour la présentation. Une fois le texte déposé et intégré dans la mise en page, les corrections sont fastidieuses et génèrent des coûts supplémentaires inutiles.