Les assistants vocaux numériques et leur potentiel de marketing



Guidage vocal

Les assistants vocaux numériques et leur potentiel de marketing SEO avec reconnaissance vocale

Les assistants vocaux comme Siri, Alexa et Google Assistant sont préinstallés sur des millions de smartphones, portables et haut-parleurs intelligents. Pour les entreprises, cela ouvre des opportunités de vente inédites. Il est important d’étudier suffisamment tôt le thème de la reconnaissance vocale.

«Siri, où est la pizzeria la plus proche?». Faire une recherche vocale sur Internet est vraiment pratique. Contrairement au clavier ou à la souris, la voix est intuitive; c’est aussi la forme la plus naturelle d’interaction. De plus, la recherche vocale fait gagner beaucoup de temps. Alors qu’une personne entraînée peut taper jusqu’à 40 mots par minute, il est possible de dicter plus de 100 mots durant le même laps de temps.

Le champ d’utilisation ne cesse de s’agrandir. Outre la recherche sur Internet, les assistants vocaux permettent de commander des produits, d’effectuer des appels, d’allumer ou d’éteindre les lumières, de déverrouiller les portes ou de rédiger des e-mails. Du coup, grâce aux possibilités croissantes qu’ils offrent, leur acceptation a augmenté de manière fulgurante. L’électronique de divertissement comprend aussi les haut-parleurs intelligents que l’on installe dans le salon et qui font partie des secteurs affichant la croissance la plus rapide. Les spécialistes du secteur estiment que plus de 50 millions de ces appareils seront vendus en 2019.

Comprendre les règles du jeu

Pour les entreprises, cette tendance offre un potentiel de vente énorme. En matière de concurrence, les plus rapides pourront s’assurer des avantages à long terme. Mais pour cela, les grandes lignes de fonctionnement des assistants vocaux doivent être comprises. Lorsque les hommes communiquent par voie orale avec des machines, les règles du jeu diffèrent. Les assistants vocaux ne sont pas sensibles à l’apparence visuelle. En revanche, ils prêtent l’oreille à l’entreprise dont la marque a appris à parler.

Les oreilles n’enregistrent qu’un mot après l’autre, alors que le regard peut embrasser différents messages simultanément. Se borner à dupliquer des contenus existants est donc contre-productif. En ignorant cet état de fait, on ne peut jouer, dans le meilleur des cas, qu’un rôle secondaire sur ce canal.

Optimisation pour les moteurs de recherche: des phrases entières au lieu de mots isolés

La localisation acquiert une importance encore plus déterminante. Actuellement, beaucoup d’entreprises s’estiment satisfaites lorsqu’elles figurent sur la première page d’une recherche Google. Avec la recherche vocale, cependant, un placement dans les trois premiers rangs est primordial: les utilisateurs d’Alexa, Siri et autres assistants personnels n’ont pas envie de se faire lire la liste des 20 résultats trouvés. En ce qui concerne les mesures de référencement SEO, les entreprises doivent en outre être conscientes qu’une requête via navigateur se limite souvent à trois mots, alors qu’une recherche vocale permet de formuler des phrases entières. Les assistants vocaux ne doivent pas non plus être oubliés lors du choix d’un nom de produit. Celui-ci doit être aussi simple que possible à prononcer et facile à mémoriser pour le groupe cible.

En annonçant la nouvelle série «24 Legacy» via l’assistant vocal d’Amazon, la chaîne américaine Fox a démontré que l’on peut utiliser dès à présent les assistants vocaux à des fins publicitaires. Avant le lancement de la série, Alexa a demandé chaque jour au groupe cible de participer à un mini-quiz interactif. Les utilisateurs avaient chaque fois 24 secondes pour fournir la bonne réponse. Par le biais d’Alexa, les participants pouvaient en outre activer une fonction d’alarme avec un effet sonore dans le style de la série de suspense, afin de ne pas oublier sa première diffusion.

Les assistants vocaux préférés
  1. Alexa
  2. Siri
  3. Google
  4. Cortana
  5. Bixby

Source: www.homeandsmart.de/smart-home-sprachassistenten

Recherche vocale (Voice Search): fort potentiel

Néanmoins, et bien que les assistants vocaux numériques aient le vent en poupe, les entreprises suisses prêtes à investir ce marché en croissance sont encore rares. Qu’à cela ne tienne: Alexa, Siri et les autres dispositifs du même type sont déjà en train de rassembler des données sur chaque utilisateur afin de mieux connaître ses préférences. Voilà qui devrait, plus que tout, inciter les sociétés à se pencher de bonne heure sur le thème de la reconnaissance vocale – et à préparer leurs marques pour les assistants vocaux numériques.

Sources:

Mettre en réseau les canaux de publicité - maximiser l’impact

Avec nous, maximisez l’impact de votre publicité. Nous vous soutenons pour amener vos groupes cibles à l’achat ou à l’action souhaitée via les canaux appropriés.

Demander conseil maintenant