Pour une réalisation efficace des supports publicitaires



Guidage vocal

Pour une réalisation efficace des supports publicitaires Six conseils pour la mise en œuvre en collaboration avec une agence

Dès lors que vous avez chargé une agence de concevoir vos supports publicitaires, celle-ci va vous faire des propositions qu’il faudra soigneusement examiner, car c’est à vous de vous assurer que toutes vos exigences sont remplies. Suivez nos conseils pour la phase de réalisation afin de bien maîtriser cette étape cruciale du processus.

Conseil n° 1: demander à voir la mise en page brute

Faites-vous présenter les ébauches de concept sous la forme d’une mise en page brute, élaborée sur ordinateur avec la composition typographique. Elle comporte des textes fictifs mais les titres sont généralement déjà rédigés. Des emplacements y sont réservés pour les photos et les graphiques, qui peuvent aussi se présenter sous forme de scans non traités. Dès le stade de la mise en page brute, vous saurez si l’idée fonctionne vraiment.

Conseil n° 2: communiquer un feed-back rigoureux

Prenez le temps de bien préparer votre feed-back sur les ébauches afin que l’agence puisse déjà prendre en compte tous vos souhaits pour la finalisation de la mise en page, le briefing des photographes, etc.

Conseil n° 3: faire intervenir un spécialiste de la production

Vous ou votre agence devez solliciter les services d’un spécialiste de la production dès le stade de la création de votre publicité. Le support publicitaire doit pouvoir être mis en œuvre de manière efficiente sans rien perdre de son impact. Il est aussi recommandé de songer au plus tôt à se procurer les papiers spéciaux ou matériaux particuliers, en demandant au moins deux offres (quatre au plus).

Utilisez nos grilles d’évaluation et nos modèles pour la réalisation de vos supports publicitaires

Nos grilles d’évaluation pour un concept de marketing de dialogue et un publipostage permettent de garantir la vérification de tous les paramètres, en servant notamment à comparer plusieurs propositions dans le cadre d’une mise en concurrence. Les modèles pour la production d’imprimés et d’enveloppes d’expédition fournissent une aide à la mise en œuvre.

À commander gratuitement dès maintenant

Conseil n° 4: prévoir suffisamment de temps pour la phase de correction

Programmez de nouveau un délai suffisant pour la vérification de la mise en page. Placez-vous tout d’abord dans l’optique du client et/ou destinataire du publipostage en balayant celui-ci du regard à la recherche des avantages qu’il vous propose. Vous pourrez ensuite vous concentrer sur les détails. Il est vivement conseillé de donner un feed-back par écrit. Notez vos corrections directement sur la copie, si possible en respectant les conventions typographiques. Attention: en général, les agences facturent un supplément pour l’intégration des corrections dites «d’auteur» qui sont communiquées après coup. À éviter pour ne pas perdre de temps ni d’argent!

Conseil n° 5: revérifier les corrections

Contrôlez encore une fois la version corrigée de la mise en page avec soin avant que l’agence la soumette à la révision. Le graphiste a-t-il incorporé toutes vos corrections? Ces dernières ne nuisent-elles pas à la fluidité du texte et à l’orientation du lecteur?

Conseil n° 6: donner le feu vert pour la litho et passer commande pour la traduction

La maquette définitive (ou mise au net) intègre les corrections apportées lors de la révision ainsi que tous les graphiques et visuels en leurs emplacements définitifs. Vous pouvez alors donner le feu vert pour la litho et, s’il s’agit d’un projet multilingue, pour la traduction.

Partager sur