Tendances en marketing communication et publicité

Tendances en marketing, communication et publicité Les atouts de la palette de tendances 2022

À vouloir suivre les moindres tendances, on s’éparpille. Celui qui ne tient pas compte des évolutions risque de rater le coche. Faites donc comme les artistes peintres: choisissez avec soin les couleurs adaptées pour renforcer les effets recherchés. Notre palette de tendances vous permet d’obtenir une vue d’ensemble des évolutions actuelles dans les domaines du marketing, de la communication et de la publicité.

Femme avec palette mixte de couleurs
Choisir la palette adaptée: les professionnels du marketing renforcent les effets de leur publicité numérique et physique en s’aidant d’une stratégie mûrement réfléchie.

Pour vous fournir un rapide aperçu, nous avons réparti la multitude de tendances en cinq catégories, allant des principales stratégies de communication et de l’identité de marque aux canaux et médias ainsi qu’à l’organisation, en passant par les groupes cibles. Certaines de ces tendances sont apparues il y a plusieurs années, mais sont toujours d’actualité, d’autres sont nouvelles.

  • Approche centrée client
    Les clientes et les clients sont au cœur des priorités. C’est tout. Quiconque n’adopte pas systématiquement cette attitude occupe une position de monopole ou dispose d’un droit d’exclusivité inimitable. Chacun des membres du personnel doit intérioriser cette approche centrée client. Cette étape est d’autant plus importante qu’il n’a jamais été aussi simple de changer de prestataire. Celui qui ne se sent pas bien entouré va voir ailleurs.
  • Marketing de contenu
    Un bon contenu résout les problèmes, répond à des questions, transmet des connaissances, touche et émeut. Ce sont les besoins de la clientèle, et non pas l’entreprise et ses prestations, qui sont au cœur des priorités. Un bon contenu est détecté par les moteurs de recherche et les algorithmes permettent de l’afficher précisément à celui qui en effectue la recherche. Le contenu est roi. Encore et toujours. Et il le restera malgré la hausse des exigences en matière de qualité du contenu dans le flot croissant d’informations.
  • Contenus snackables
    Les terminaux mobiles, les médias sociaux et les contenus web en temps réel rendent le comportement des personnes de plus en plus spontané et déstructuré. Le Customer Journey se trouve fragmenté en douzaines ou centaines de moments brefs. Les contenus snackables constituent un amuse-bouche correspondant à la consommation expéditive des informations par les individus, tout en étant une excellente publicité pour des contenus approfondis, tels que des infographies, des livres blancs, etc.
  • Storytelling
    Communiquer en racontant des histoires permet de ne pas bombarder l’esprit des gens d’informations et de résultats, mais plutôt de leur raconter comment et pourquoi on en est arrivé là. Chaque décision, chaque valeur de l’entreprise et chaque produit est associé à une histoire – à savoir une action et une évolution. Il suffit parfois d’une phrase ou d’un exemple pour lui donner vie et créer de cette manière des associations dans la tête du destinataire.

  • Marketing de raison d’être
    Dans un monde de plus en plus controversé, dont les problèmes mondiaux semblent impossibles à résoudre, il faut que les marques servent d’exemples. Nous effectuons plus volontiers des achats auprès d’entreprises qui partagent nos valeurs et vivent selon nos idéaux. Les entreprises et les marquent doivent mettre en évidence leurs priorités au-delà de leurs objectifs monétaires. La crédibilité et l’authenticité permettent enfin d’instaurer un climat de confiance.
  • Communication sur le développement durable
    De nos jours, il est impératif de produire et d’agir en préservant les ressources. Cependant, les paroles ne sont pas toujours suivies d’actes. L’absence de durabilité, associée au «greenwashing» (ou écoblanchiment), détruit non seulement l’environnement, mais elle brise également la relation de confiance entre les clients et la marque. En revanche, une entreprise qui agit de manière durable et communique avec crédibilité trouve un écho auprès d’un groupe cible grandissant, prêt à payer plus.
  • Diversité
    La société se diversifie. Les consommatrices et les consommateurs (notamment les jeunes) sont aujourd’hui plus critiques, et ce non seulement pour tout ce qui a trait à l’environnement, mais également en ce qui concerne le racisme, le sexisme, l’homophobie, etc. La diversité va donc bien au-delà du point médian. Elle se manifeste dans la composition du personnel occupant des fonctions de gestion ainsi que dans les images et les messages publicitaires.
  • Responsabilité sociale de l’entreprise (RSE)
    Beaucoup de personnes sont choquées par les entreprises qui déclarent des profits élevés et dont le montant des rémunérations perçues par les cadres est exorbitant. L’entreprise qui, en revanche, reverse une partie à la société, par exemple sous la forme d’une collaboration avec une organisation sans but lucratif ou en créant des emplois pour les personnes en situation de handicap, récolte de la bienveillance et de la confiance en sa marque.
  • Créativité et autonomie
    La rapidité de l’évolution technologique présente un fort potentiel pour de nouvelles idées et elle est nécessaire pour se démarquer. En effet, la lutte pour attirer l’attention fait rage aujourd’hui plus que jamais. Une campagne de réparation à la place de réductions pour le Black Friday ou un flash mob dans une rue commerçante ne se contentent pas de frapper les esprits. De tels événements mettent également en évidence l’attitude de l’entreprise.

  • Tranches d’âge
    Les évolutions sociétales et technologiques façonnent profondément les comportements de l’ensemble des groupes d’âge, et cela se reflète dans les valeurs, les projets de vie et les priorités des gens. Leurs besoins évoluent donc à chaque génération, d’où l’importance d’en refaire le tour perpétuellement plutôt que d’avoir recours aux connaissances acquises précédemment.
  • Formation
    Le marketing de contenu veille à ce que les informations soient exemptes de publicité. Toutefois, les consommatrices et les consommateurs souhaitent non seulement être informés, mais aussi enrichir leurs connaissances. Des tutoriels, des histoires instructives et riches en contenu, des livres blancs ou des podcasts d’apprentissage sont tout autant de possibilités de répondre à ce besoin de formation. Il est par ailleurs possible d’intégrer des faits (et anecdotes) à une publicité.
  • Hyperindividualisation
    Les individus veulent que leurs besoins soient identifiés et, dans cette optique, ils fournissent leurs données personnelles de bon cœur. Grâce à des outils basés sur l’IA, à l’automatisation et aux données fournies en temps réel, les entreprises sont en mesure de personnaliser et d’individualiser au maximum les messages, les images et les offres qu’elles diffusent. Toute entreprise qui ne procède pas ainsi échoue au contrôle de la pertinence et risque tout simplement de perdre toute visibilité.
  • Expérience client
    Le fait de surprendre les personnes cibles ou de surpasser leurs attentes suscite des émotions positives. L’intelligence artificielle et une base de données solide aident les entreprises à identifier les informations que les groupes cibles recherchent, leurs valeurs et leurs besoins, et permettent de les accompagner durant le processus d’achat, de manière à leur être profitables.
  • Confiance
    La confiance se mérite toujours. Incarner ses valeurs, adopter une position centrée client cohérente et honorer ses promesses est le combo gagnant. Une communication authentique, qui peut aussi prendre la forme d’un récit et permettre de jeter un œil en coulisse, en est le complément idéal. Mieux les gens sont informés, plus les messages doivent être crédibles et authentiques.

C’est ainsi que vous gagnez des clients et générez du chiffre d’affaires

Nous serons ravis de vous apporter notre aide grâce à nos analyses pertinentes, nos idées axées sur la pratique et nos stratégies couronnées de succès. Pour que le marketing de dialogue devienne entre vos mains un outil de publicité efficace.

Je souhaite être conseillé(e)

  • Métavers
    Meta investit des milliards dans le développement du métavers et mise fortement sur l’intelligence artificielle dans ce cadre. La fusion des mondes physique et virtuel doit offrir des expériences spatiales inconnues aux individus et de nouvelles possibilités de publicité aux marques. Néanmoins, le métavers reste une utopie entre le monde de Second Life et les univers virtuels en 3D tels que Fortnite ou Minecraft, et cette utopie inquiète la bourse. Le maître-mot: attendre et observer.
  • Événements en ligne
    La crise liée au coronavirus a donné une grande impulsion aux événements en ligne. Les formes de jeux numériques sont variées et vont des webinaires aux retransmissions en direct de festivals, expositions et tournées de présentation, en passant par les lancements de produits, les symposiums et les tours virtuels. Le format numérique offre de nombreuses possibilités créatives favorisant la prise de contact avec le groupe cible, sa fidélisation et l’interaction avec ce groupe. Les entreprises génèrent ainsi de précieuses données internes et atteignent aussi des personnes qui ne participeraient pas hors ligne.
  • TikTok
    La croissance fulgurante de TikTok bat tous les records. Plus d’un milliard de personnes à travers le monde utilisent déjà activement cette plateforme sociale permettant de créer de courtes vidéos. Par conséquent, elle devient un incontournable pour les entreprises, notamment celles s’adressant à un public jeune. Il faut miser sur des vidéos authentiques, spontanées, humoristiques ou surprenantes. Dans de nombreuses entreprises, des personnes en formation s’occupent du canal en étroite collaboration avec la communication.
  • Marketing des micro-influenceurs
    En raison des algorithmes des réseaux sociaux, le taux de pénétration organique est en chute libre. Les entreprises inversent la tendance via leurs publicités et en travaillant avec des influenceuses et des influenceurs. Dans ce contexte, de grands noms, dont le taux de pénétration est élevé, perdent en efficacité. Accorder à certaines personnes présentant un intérêt marqué pour la campagne et en forte interaction avec leurs followers le rôle d’ambassadeurs est plus intéressant pour gagner en crédibilité.
  • Podcasts
    Pendant longtemps, les podcasts n’ont pas dépassé le stade du marché de niche. La pandémie a mis fin à cette situation. Le fait de se limiter à la sphère auditive fait beaucoup de bien dans un monde submergé par les images. Pour les entreprises, cette tendance présente un double intérêt: d’une part pour diffuser des messages publicitaires dans des podcasts dont la portée est étendue et, d’autre part, comme média de marketing de contenu.

  • Corporate Newsroom
    Le concept de Newsroom est issu des groupes de médias et des services de rédaction, et fait de plus en plus souvent son entrée dans les entreprises. Il leur permet une présence coordonnée sur le marché, gérée par les responsables thématiques, et pour laquelle le rôle joué par les données et les outils est central. Une entreprise peut ainsi réagir plus vite à des événements actuels et recourir plus efficacement au nombre croissant de canaux.
  • Marketing agile
    Le marketing agile représente la méthode de travail utilisée dans les Corporate Newsrooms. Elle provient initialement du développement de logiciels et se distingue par une planification flexible basée sur des logiciels, un apprentissage itératif, des réflexions centrées sur le client et une procédure expérimentale passant par plusieurs petites activités. La publicité par moteurs de recherche et le référencement ainsi que le marketing sur les médias sociaux en sont les principaux instruments.
  • Formes de travail hybrides
    L’expérience du télétravail pendant la pandémie a montré que la responsabilité individuelle et la confiance constituent des méthodes de gestion plus efficaces que le contrôle. La flexibilité géographique et temporelle augmente la motivation et la performance des spécialistes du marketing. Le travail nécessitant de la concentration à la maison, les réunions et les travaux de projet en commun sur place: de telles formes de travail hybrides vont s’imposer. Pour cela, il faut toutefois que les tâches soient porteuses de sens, que les membres du personnel fassent preuve d’une grande autonomie et que la communication soit transparente.
  • Marketing basé sur les données
    La gestion compétente des données est un facteur clé de succès de nos jours. Les «données de première main» notamment, c’est-à-dire les données collectées directement auprès de la clientèle, gagnent en importance tandis que l’exclusion de la publicité basée sur les cookies touche à sa fin. Aujourd’hui, il convient de procéder à une personnalisation maximale via les différents médias et canaux numériques et physiques tout en protégeant la sphère privée de la clientèle.
  • Marketing automatisé
    Les clients aiment se sentir entourés. Cela vaut aussi bien dans les boutiques qu’à distance. L’automatisation du marketing permet d’envoyer automatiquement les messages qui conviennent aux bons clients et personnes intéressées en fonction de règles définies. Il est ainsi possible de générer des leads, d’accompagner des clientes et des clients suite à leur achat en boutique, de tenir les invités informés avant un événement et bien plus.

Partager sur